LE PROJET YWW ERASMUS+ JEUNESSE DANS LES 60 BELLES HISTOIRES DE L’UE

Ce 25 mars, les traités de Rome ont 60 ans ! Depuis 1957, l’Union européenne, appelée à ses débuts Communauté économique européenne, agit dans de nombreux domaines pour faire de l’Europe un continent de paix, prospère, respectueux des valeurs humaines, pionnier dans la protection de l’environnement et du climat. Les actions de l’Union européenne ont un impact direct sur la vie quotidienne des citoyens européens, ce qui n’est pas toujours connu de tous.

Parmi ces 60 belles histoires publiées sur le site de Toute l’Europe à l’occasion des on retrouver le projet  Youth Women Win soutenu dans le cadre du volet jeunesse du programme Erasmus+

youthwomenwin-antsirabe-avril2016-sarkphotography-3

Découvrez l’intégralité de l’article: http://www.erasmusplus-jeunesse.fr/blog/440/17/Deux-projets-Erasmus-Jeunesse-dans-les-60-belles-histoires-de-l-UE.html

 

 

Le projet Youth Women Win mis à la une par l’Agence Erasmus Plus

Encore une reconnaissance pour les  résultats et  les impacts du partenariat stratégique  Youth Women Win: le projet est mis à la Une et présenté comme pratique innovante par l’Agence Erasmus Plus.

Voici un extrait des témoignages des porteurs et des bénéficiaires de l’expérimentation:

Lucie Saban Diallo – Arrimages Good’île (Guadeloupe, France) (porteur du projet)

« Aujourd’hui après 15 mois de programmation opérationnelle, nous pouvons affirmer que le projet Youth Women Win (YWW), a d’ores et déjà contribué à : renforcer l’accompagnement des professionnels en mettant à leur disposition des outils innovants ; changer à l’échelle européenne, l’écosystème de l’entrepreneuriat jeune et féminin dans des contextes locaux très différents et à favoriser l’émergence d’une nouvelle génération de jeunes femmes entrepreneurs particulièrement touchée par le chômage et à leur donner un rôle d’acteurs – actrices de changement à part entière dans le développement économique local de leur territoire. »

Mélanie Mickiels – Entrepreuneure de projet (Belgique) (bénéficiaire)

« Rencontrer le coach accompagnateur souvent… c’est vraiment essentiel d’avoir quelqu’un qui vous apporte des réponses adaptées à vos difficultés et interrogations, en tant que jeune femme, qui suive tous les détails du projet mais qui soit en même temps extérieur au projet. Finalement, à part nous et la personne qui nous accompagne, il n’y a personne d’autre qui est autant au courant et qui connait le projet de l’intérieur. C’est la seule personne qui va connaître tous les détails. Et qui n’est pas de la famille, qui n’est pas un ami. Il y a justement cette distance qui est primordiale ».

Pour lire l’intégralité de l’article:

https://info.erasmusplus.fr/projets-et-impacts/16-les-projets-erasmus/21-youth-women-win-un-partenariat-pour-accompagner-les-jeunes-femmes-vers-l-emploi.html

erasmu plus

La création d’entreprises au féminin: quelles spécificité?

D’après l’enquête menée par l’APCE sur la création d’entreprises au féminin, les femmes ont un rapport complexe sur l’entrepreneuriat. Doutant d’elles-mêmes, il apparait dans l’étude que les femmes sont davantage « bloquées » par des freins psychologique concernant leurs compétences & niveau de qualification, ce qui parait d’autant plus subjectifs que ceux ci ne diffèrent pas de ceux des hommes qui entreprennent. Par ailleurs les taux de pérennité d’entreprises ne varient pas de l’homme à la femme.

Visiblement, le véritable obstacle qui s’impose à la femme dans la création de l’entreprise est la confiance en soi. Reste à comprendre si c’est la société qui les conduit à avoir une telle vision ou le regard complexe que l’on porte sur soi même?

Capture d’écran 2017-03-25 à 05.01.45

Découvrez l’intégralité de l’enquête menée par l’APCE sur la création d’entreprises au féminin, juste http://media.apce.com/file/99/3/femme_entrepreneur6.74993.pdf

Be a boss, Le forum national qui booste l’énergie entrepreneuriale féminine !

Fort du succès de sa deuxième édition déployée à l’échelle nationale et qui a réuni plus de 500
« startupeuses » en 2016, Digital Business News accélère le forum « Be a boss » avec une tournée 2017 augmentée de deux nouvelles villes : Strasbourg et Marseille.

Conçu pour initier et nourrir l’ambition entrepreneuriale féminine, le forum « Be a boss » permet aux femmes de s’inspirer d’autres expériences, de booster leur projet, de rencontrer les experts de l’accompagnement de startups dans leur région et de networker avec des rôles modèles de l’entrepreneuriat féminin.

Du digital à l’artisanat, toutes les femmes entrepreneures ou porteuses de projets sont concernées par les thèmes qui seront abordés : financement de projets, levée de fonds, business modèle, réseaux féminins, la propriété intellectuelle des startups, incubateurs, pacte d’associés …

be boss

Pour participer et deviner la prochaine lauréat 2017 suivez le lien: http://entreprenariat-feminin.com/actueventagence-partenaire-de-be-a-boss-le-forum-national-qui-booste-lenergie-entrepreneuriale-feminine/

Les femmes entrepreneures, « le premier marché émergent du monde »

« Les femmes créent deux fois plus d’entreprises que les hommes »

femmes

« La France en sixième position des pays les plus favorables »

« Cependant, les hommes et les femmes sont loin d’être égaux face à l’entrepreneuriat et de nombreuses disparités empêchent ces dernières de faire prospérer leur affaire »

Gender_equality

Voici quelques extraits de l’article de Claire DERVILLE sur France 24, pour lire l’intégralité: http://www.france24.com/fr/20150706-femmes-chef-entreprise-entrepreneure-marche-emergent-afrique-economie-emploi-berlin

Youth Women Win et l’ESS en Guadeloupe

Le séminaire de clôture du projet européen « Youth Women Win » organisé par Arrimage Good’Iles, le lundi 30 janvier 2017, a pu compter sur la participation de :

-la ville du Gosier, représentée par six élus souhaitant échanger sur les questions liées à l’égalité F/H dans les collectivités territoriales;

– Philippe RONDONT, correspondant régional Relations européennes et Internationales Jeunesse DJSCS;

– Patrick ZOHRA, chef de service insertion et emploi, communauté d’agglomeration de Cap Excellence;

–  Nicole NESTORET, directrice de la Cité des Métiers de Guadeloupe;

–  les professionnels et responsables associatifs issus de huit pays européens, travaillant sur l’autonomisation des femmes et jeunes filles défavorisées, via l’insertion socio-économique et  l’entrepreneuriat.

Alias Hebdo, média dédié à la valorisation des initiatives solidaires en Guadeloupe, valorise les témoignages des professionnels européens engagés dans l’accompagnement de l’entrepreneuriat féminin.

Voici un extrait :http://www.aliasoutremer.org/Alias-Mag/entrepreunariat-feminin/Go-entrepreneur-Espagne-Turquie-temoignages-0FffAI2jc1.html

groupe-one-rm2

Suivez l’actualité du projet, le blog  www.youthwomenwin.org

Facebook : YouthWomenWin

Contacts presseArrimage Good’iles 

Email: arrimagedom@gmail.com

Ce projet est co-financé  par le programme Erasmus + Jeunesse et Sport.

erasmu plus

 

 

Youth Women Win au Women Entrepreneurship Day

Le projet Youth Women Win, ses outils et sa méthodologie a été présenté lors du Women Entrepreneurship Day (WED), organisé par Martinique Pionniers à la Tour Lumina de Fort de France, le 19 novembre 2016.

INVITATION WED

Le WED autrement dit la « Journée de l’Entrepreneuriat des Femmes » est une journée où le travail des femmes entrepreneurs est observé, discuté et célébré, le 19 novembre de chaque année. Le WED a été fondée et mise en œuvre par Wendy Diamond, après avoir été bénévole auprès de la Fondation Adelante, qui offre du microcrédit aux femmes à faible revenu, en Honduras. À son retour aux États-Unis, elle a décidé qu’elle voulait développer quelque chose pour aider cette et des causes philanthropiques . Le premier WED a eu lieu le 19 novembre 2014 et a été observé dans 144 pays cette année-là. http://womenseday.org/

15135742_1724273811234189_8208302291887234621_n

 

 

 

Structures d’accompagnement à l’entrepreneuriat

 

Hand pointing at a Entrepreneur word illustration on blue background.

Voici une liste non exhaustive des structures et des services d’accompagnement à l’entrepreneuriat en Guadeloupe:

L’ADIE est une association reconnue d’utilité publique qui aide des personnes éloignées du marché du travail et du système bancaire à créer leur entreprise et ainsi, leur propre emploi grâce, au microcrédit

http://www.adie.org/regions/martinique-guadeloupe

ENTREPRENDRE EN GUADELOUPE Centre de ressources sur l’entrepreneuriat en Guadeloupe  http://www.entreprendre-en-guadeloupe.fr/

INITIATIVE GUADELOUPE  accompagne la création et/ou la reprise, et le développement d’entreprises, à travers différentes étapes     http://www.initiative-guadeloupe.fr/

GUADELOUPE EXPANSION Agence Régionale de Développement Economique http://www.entreprendre-en-guadeloupe.fr/index.php/ma-boite-a-outils/carnet-d-adresse/guadeloupe-expansion

Le Pôle Synergîle est une association loi 1901 qui a vocation à favoriser l’émergence de projets innovants collaboratifs en Guadeloupe, dans les secteurs des énergies renouvelables, des matériaux et constructions adaptés aux territoires insulaires soumis à risques         http://www.synergile.fr/

CENTRE DE GESTION AGREE DES ENTREPRISES vous offre des prestations d’assistance à la gestion et d’accompagnement de votre entreprise sous forme d’actions de formation, d’information et de conseils       http://cga-guadeloupe.fr/

 Et pour aller plus loin:

voici la plateforme ELLES ENTREPRENNENT  qui regroupe toutes les informations, dispositifs, aides à l’entrepreneuriat féminin http://www.ellesentreprennent.fr/pid14398/actualite.html

DISSEMINATION DES RESULTATS DU PROJET « Youth Women Win » LE 16 FEVRIER 2017 A BRUXELLES

A cette occasion, Groupe One a organisé une journée dédiée à la présentation du projet transnational  « Youth Women Win », le jeudi 16 février 2017, à Bruxelles.

16716280_1301287586584354_3296118499963899712_o

Plus de 35 jeunes femmes entrepreneurs et plusieurs structures
d’accompagnement de la région Bruxelloise ont assisté à la présentation des outils de la mallette pédagogique  « SAFE – Service d’Accompagnement  à l’Entrepreneuriat Féminin ». Les outils ont été  expérimentés dans le cadre de la recherche – action auprès de jeunes femmes défavorisées accompagnées par les organisations partenaires du projet. La mallette pédagogique a été pensée pour être réutilisable dans d’autres contextes locaux.

16797379_1301287716584341_7761050369151210653_o

Suivez l’actualité du projet sur :

le blog  www.youthwomenwin.org

Facebook : YouthWomenWin

Contacts presseArrimage Good’iles 

Email: arrimagedom@gmail.com

 

Ce projet est co-financé  par le programme Erasmus + Jeunesse et Sport.

erasmu plus